Centre de ressources

Runview a 20 ans : une alliance entre technologie et expertise humaine

Information

Manon Mougin

13 décembre 2022

5 minutes de lecture

En décembre 2022, Runview souffle sa vingtième bougie !

L’occasion pour ses quatre dirigeants, Olivier Brengues, Alban Delsol, Franck Labarre et Yasmine Salahdine, de revenir sur ces deux décennies d’innovation au service des clients.
Détection et récupération de trop-payés aux fournisseurs, identification de TVA déductible omise, audit de la comptabilité à partir du Fichier des Écritures Comptables… Runview, c’est une expertise à la pointe de la technologie pour aider les entreprises de toute taille à se protéger des pertes financières et risques liés à la comptabilité.


Comment l’aventure Runview a-t-elle débuté ?

Olivier Brengues, Managing Director - Co-founder :

Pour la petite histoire, c’est un stage de fin d’études qui a donné naissance à cette aventure. Nous faisions beaucoup d’analyses de TVA, de tableaux croisés dynamiques sur Excel, et de consultations de factures sur microfiches. Avec mon manager de l’époque, nous avons co-fondé ABBD (l’ancien nom de Runview, ndlr) pour faciliter l’exploitation des gros fichiers de comptabilité.

L’aventure Runview a donc commencé en 2002, dans un garage avec quelques ordinateurs et Excel. Notre ambition à l’époque : aider les grandes entreprises à détecter et récupérer dans leur comptabilité des trop-payés fournisseurs, c’est-à-dire des factures payées plusieurs fois, ou de la TVA déductible non récupérée. C’est ce qu’on appelle un audit de Profit Recovery.


Pouvez-vous nous parler un peu de la technologie derrière Runview ?

Franck Labarre, Managing Director - Product :

Au commencement de Runview, les analyses étaient faites via Microsoft Access et Excel. À l’époque, ces outils montraient rapidement leurs limites sur des fichiers volumineux tels que des comptabilités de plusieurs millions de lignes. Au fur et à mesure des avancées technologiques, nous nous sommes équipés d’outils et d’ETL1 existants sur le marché tels que Talend et Pentaho.

À partir de 2008, nous avons commencé à développer en interne notre propre technologie, nommée Exaus®. L’outil fait appel au data-mining et s’appuie sur des algorithmes, au départ assez simples, de recherches statistiques. Notre moteur unique, enrichi au fil des années, est désormais capable d’analyser de manière approfondie des données comptables très volumineuses, afin de les transformer et de les restituer en informations utiles. Depuis quelques années, nous intégrons également de l’intelligence artificielle à nos algorithmes, qui sont donc toujours plus pertinents et présentent des taux de faux-positifs de plus en plus bas.

Alban Delsol, Managing Director - Revenue:

En 2016, nous avons voulu rendre accessible aux professionnels du chiffre tout ce savoir-faire. Nous avons ainsi créé MasterFEC, une plateforme SaaS d’analyse du Fichier des Écritures Comptables. Basée sur le moteur et les algorithmes d'Exaus®, elle permet d’importer des FEC dans une interface en ligne, ergonomique et simple d’utilisation pour auditer des comptabilités de manière automatisée.


Quels ont été les temps forts de l’histoire de Runview ?

Olivier Brengues :

Nos premiers gros clients, entre les années 2007 et 2012, ont un peu changé la face de Runview et ont permis de structurer l’entreprise. Certains, comme Arkema, Novartis, Safran ou Engie font toujours appel à notre solution de Profit Recovery aujourd’hui.

Depuis 2014, nous avons ajouté à nos services la circularisation des fournisseurs, sur la base d’une liste établie avec le client. Les relations tissées avec nos interlocuteurs et la transparence de notre démarche nous permettent désormais de circulariser plus de 500 fournisseurs en un audit, avec un taux de retour moyen de 80%.

La création de MasterFEC, devenue Runview Analytics lors de notre changement de marque en 2021, a également été un tournant. Alors que nous travaillions principalement avec les sociétés du SBF 120 à travers nos missions de Profit Recovery, nous avons pu adresser un nouveau marché, celui des professionnels du chiffre.

Aujourd’hui, l’expertise technologique de Runview Analytics est ainsi accessible aux entreprises de toute taille (TPE, PME-ETI, Grandes entreprises…) ainsi qu’aux experts-comptables et commissaires aux comptes.

Alban Delsol :

Ces cinq dernières années, nous avons impulsé une dynamique de croissance en investissant à la fois dans nos outils et nos équipes. Avec aujourd’hui plus de 60 collaborateurs, Runview est passée d’une organisation de cabinet à une structure « scale-up », avec différents départements. Cette nouvelle constitution dès 2017 marque le début d’une réelle stratégie commerciale appuyée par le marketing.

En octobre 2021, nous avons fait le choix de changer de nom pour devenir Runview. Cette nouvelle marque unique regroupe sous un même drapeau nos deux solutions : le Profit Recovery et notre plateforme SaaS d’analyse du FEC. Notre objectif est de faire de Runview le partenaire de référence qui aide les entreprises à se protéger des pertes financières et risques liés à la comptabilité digitalisée.

Frise chronologique Runview


Qu’est ce qui fait selon vous la force de Runview ?

Yasmine Salahdine, Managing Director – Operations :

Ce qui fait la force de Runview, c’est d’allier à la fois une technologie propriétaire de pointe et des experts métiers aux fortes valeurs humaines. Nos équipes opérationnelles sont chaque jour au contact des clients, et transmettent au fil de l’eau leurs retours pour alimenter nos outils et notre méthodologie, afin de répondre au mieux à leurs besoins.

Si la technologie est puissante, l’expertise humaine reste indispensable, aussi bien pour vérifier et confirmer, factures à l’appui, les anomalies repérées, que pour explorer de nouvelles pistes potentielles d’anomalies comptables, les généraliser et spécifier l’automatisation de leur recherche pour faire évoluer nos algorithmes.

Franck Labarre :

Il y a 10 ans, les équipes Runview passaient le plus clair de leur temps sur les analyses. Nous avons investi pour transférer tout ce savoir-faire dans notre outil et les automatiser le plus possible. Aujourd’hui, les compétences des équipes ont évolué et sont tournées vers la construction et l’amélioration de cette technologie, pour qu’elle soit de plus en plus accessible aux clients et facile à prendre en main. Cette flexibilité, cette agilité, c’est également un réel atout de Runview.


Et les projets pour la suite ?

Olivier Brengues :

Continuer sur notre lancée ! Nous avons à cœur de poursuivre notre croissance organique, aussi bien avec nos clients de longue date que les nouveaux qui font appel à nous chaque année. Nous avons déjà récupéré pour nos clients grands comptes plus de 150 millions d’euros.

Non seulement Runview est l’un des seuls acteurs français du marché, mais notre technologie d’analyse des données comptables est actuellement reconnue par l’écosystème comme la plus puissante. Avec 20 000 comptabilités analysées sur les deux dernières années, nous voulons aller encore plus loin en aidant les entreprises à préserver leurs ressources financières à la fois de manière préventive et curative. Les évolutions continues de nos outils nous permettront demain de contrôler des données de comptabilité au fil de l’eau, quasiment en temps réel.

Franck Labarre :

Nous avons également l’ambition d’aller plus loin sur l’APIsation, pour renforcer notre intégration avec différents éditeurs et acteurs de la comptabilité. C’est ce que nous avons initié cette année, entre autres à travers un partenariat avec l’Ordre des Experts-Comptables, dont les solutions digitales sont utilisées pour le compte de près de 3 millions d’entreprises. Nous avons ainsi pu co-construire l’outil dédié à l’Examen de Conformité Fiscale2 et y intégrer notre technologie de data-mining, de sorte que le contrôle automatisé du FEC repose sur le savoir-faire de Runview.


Une anecdote à partager pour le mot de la fin ?

Yasmine Salahdine :

On pourrait parler des souvenirs des débuts, quand on allait chercher les factures papier dans les tréfonds des archives chez nos clients… Ça a pu donner lieu à des situations assez cocasses : trouver des araignées dans les cartons, consulter des factures dans la cuisine d’un client parce que les archives étaient dans son propre garage, ou encore consulter des factures en mitaines sous 3 degrés !

Alban Delsol :

Ce que je retiens surtout des dernières années, ce sont les qualités humaines et l’état d’esprit partagés par les collaborateurs. Chez Runview, on ne se prend pas trop au sérieux tout en restant ambitieux : les petits et grands événements organisés tout au long de l’année permettent de créer des liens hors du bureau et de favoriser une atmosphère bienveillante au travail. Chacun donne le meilleur de lui-même, et le travail d’équipe, l’engagement, l’empathie, restent ancrées comme des valeurs fortes de l’entreprise.


1 Extract-Transform-Load : technologie informatique permettant de collecter des données provenant de différentes sources, de les traiter puis les centraliser.

2 Conformexpert.com est une solution développée par ECMA. Association loi 1901 créée à l’initiative du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables, ECMA est une structure dédiée à la production et la commercialisation des services numériques facilitant l’exercice de la profession d’expert-comptable.


Vous êtes une entreprise et souhaitez en savoir plus sur nos services de Profit Recovery ?

Renseignez le formulaire pour nous contacter ou prendre rendez-vous.


Je prends contact

A propos de l'auteur

Manon Mougin
Manon Mougin Après son diplôme en gestion de projets à Skema BS, Manon rejoint l'équipe en 2020 en tant que Chef de Projet Marketing sur Runview Analytics. Tous ses articles